valls-primaire-debat
 

A son arrivée au Studio Gabriel, à Paris, pour le second débat de la primaire à gauche, Manuel Valls est apparu tendu au sujet de l'hypothèse d'un ralliement de François Hollande à la candidature d'Emmanuel Macron. Et il l'a fait sentir à la presse.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • vauban
    vauban     

    si Macron n'obtient pas les 500 signatures, il pourra appeler à voter Valls.

  • grincheux007
    grincheux007     

    Valls et Macron devrait faire cause commune, mais ils se soucient plus d'eux que de la France

Votre réponse
Postez un commentaire