En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
French presidential election candidate for the right-wing Les Republicains (LR) party Francois Fillon attends a debate organised by the EBG (Electronic Business Group) on January 31, 2017, in Paris.
 

Si François Fillon venait à renoncer à sa candidature, la Haute autorité pour la primaire à droite serait confrontée à un problème: le remboursement des votants. Depuis le scrutin, la quasi-totalité des fichiers des inscrits ont été détruits.

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • Et maintenant ?
    Et maintenant ?     

    La rencontre avec Sarko va peut être le faire abandonner : "LE CHEF" va lui dire de se retirer au profit de Baroin.
    La dernière couleuvre avalée par Fillon, le politique qui avait rêvé d'être président ... Avant de se retirer dans son manoir de la Sarthe ...

    Sortie normale, pour un éternel second qui pensait pouvoir être chef ...

  • Regard00
    Regard00     

    C'est ce que doivent ressentir les électeurs de droite ! rire : erreur sur la personne.

    Et maintenant ?
    Et maintenant ?      (réponse à Regard00)

    A carrefour, je peux me faire rembourser si je ne suis pas satisfait de mon choix.

    Ici ... les LR ont trop besoin de fric ...
    La marchandise Fillon avait des vices cachés.
    L'homme, éternel second, resté dans l'ombre de ses chefs n'est jamais paru au grand jour.

    Maintenant on voit qu'il n'est en fait qu' "un mauvais" ... un besogneux. Un autocrate capricieux et borné.
    Sans intelligence politique. Un revanchard qui aurait mis la France à feu et à sang avec son programme irréalisable qu'il aurait poussé coute que coute ...

  • beaudolo
    beaudolo     

    Pourquoi ne puliez-vous pas mes commentaires et réponses aux commentaires existants? comme celui de Vauban qui semble avoir la cote chez vous?

    Regard00
    Regard00      (réponse à beaudolo)

    En effet , il doit y avoir un bug sur le site

  • beaudolo
    beaudolo     

    Le parti socialiste n’est pas et ne sera jamais un parti de gouvernance, il suffit pour s’en convaincre de regarder ce que sont devenus tous les pays qui ont eu un gouvernement de gauche ou d’extrême gauche (Cuba, Venezuela, Brésil, Vietnam, Corée du Nord, tous les pays de l’est à l’époque de l’URSS…). Pour gouverner il faut savoir prendre les bonnes décisions au bon moment même si ces dernières ne sont pas populaires, à l’exemple de Schroeder en 2008 en Allemagne. Ce n’est pas avec de l’angélisme, de la bien-pensance, de la démagogie que l’on gouverne un pays ni avec une idéologie qui vous empêche de changer de cap quand les événements l’imposent. L’idéologie socialiste n’est plus adaptée au monde d’aujourd’hui plus particulièrement à la période de crise économique que nous connaissons. Les socialistes savent distribuer des « bonbons » mais ne savent pas prendre les décisions économiques nécessaires à la réduction des déficits publics et à la diminution de notre dette. Enfin l’élection en 2012 d’un président de substitution n’arrange rien à nos problèmes et le risque de voir se reproduire une telle situation en 2017 avec l’élection de Hamon, ex-trotskiste est grand, ce serait la ruine de la France tant sur le plan économique qu’identitaire !

  • caramel23
    caramel23     

    c'est pas un problème à condition toutefois que l'on ne se retrouve pas avec un troisième socialiste en plus genre juppé , bertand ......

  • vauban
    vauban     

    il est trop tard pour les LR, le mal est fait, un remplaçant ne pourra pas sauver une mauvaise équipe.

    Et maintenant ?
    Et maintenant ?      (réponse à vauban)

    pas une mauvaise équipe : un mauvaise homme !!!
    Merci au Penelopegate !!!
    Merci à la presse.

    Fillon révèle enfin son vrai visage :

    1) Il n’est pas un chef, il est autocrate à défaut d’être autoritaire, têtu, borné et ne « sent » pas ce qui se passe. Aucune intelligence politique et sociale. Besogneux.

    2) Formation « light » et pas adapté au commandement (bac A, droit, DESS). Une prépa et une grande école manquent à sa formation de politique aiguisé : très loin derrière les X, ENA, HEC

    3) Il a toujours été le second de quelqu’un et il a besoin d’un guide qui lui impose quoi faire dans la difficulté (Sarko pendant 5 ans l’a considéré comme son toutou, sa marionnette)

    4) Aucune intelligence politique ; lorsqu’il n’est pas guidé fermement (il n’écoute pas ses conseillés), il est capable des pires erreurs. Sa com et son comportement hautain dans le penelopegate ont été atterrantes !!!

    5) Son programme (revanchard) est irréalisable : il l’a construit tout seul dans sa tour d’ivoire et ne se rend pas compte qu’il ne pourra jamais le mettre en œuvre. Le peuple, le parlement et tous les « verrous de la France » le bloqueront dès sa première tentative de réforme.

    Bref il aurait été un très mauvais président pour la France.
    Sans classe. Très loin de tous les président de la V république (Même Hollande !)
    Et à l’opposé de son modèle, le Général qu’il croit savoir imiter.
    Sa personnalité (autocrate, têtu, borné) de « faible qui se croit fort » aurait scindé et clivé la France sans qu’il comprenne pourquoi. Il est un homme de « tour d’ivoire ».

    Et c’est « tant mieux » pour nous tous qu’il soit cloué au sol par ses affaires.
    Une punition bien méritée. Ce qu’il a fait est immoral et sans éthique. C’est « tout lui », le vrai Fillon.

    Le dénouement (dramatique pour les LR) est la conséquence des points évoqués ci-dessus.
    Il aura tué les chances des LR de gouverner. Qu’il soit maudit par tous les ex futurs ministres, ex futurs députés et attachés de toutes sortes.

    beaudolo
    beaudolo      (réponse à vauban)

    Et un président de gauche, sous l'emprise de l'idéologie socialiste, est incapable de sauver la France!

    fumcapt
    fumcapt      (réponse à beaudolo)

    Pas plus que Fillon !!

    Et maintenant ?
    Et maintenant ?      (réponse à fumcapt)

    Le Penelopegate l'a fait découvrir.
    C'est un piètre individu et un borné, autocrate, qui n'écoute pas.
    Tout le contraire d'un bon chef. En particulier pour un état.

    Fillon est un "triste sire". Roublard et combinard.
    En plus il est tetu : tout le contraire d'une intelligence politique qui est indispensable en France pour faire passer "quelques" reformes indispensables.

    En plus -très grave- un éternel second qui a toujours eu besoin d'un chef (un vrai) pour lui dire que faire.
    C'est un besogneux, un collaborateur qui sait obéir à son chef. Rien de plus. Un bon contre-maitre à la rigueur.

    => Ca aurait été UN MAUVAIS CHEF D'ETAT.

  • kojiki
    kojiki     

    L'essentiel est ailleurs , vous ne croyez pas ? une controverse qui n'a pas lieu d'étre , à part rajouter à la curée par ce biais . Nous avons voté et payé pour valoriser notre choix , à l'instant T , par rapport aux informations que nous avions alors, donc pas de regrets.Par contre , quand un produit ne correspond pas aux spécifications énoncées, ce qui est le cas en l'espéce, en tant que consommateur de démocratie, de le renvoyer d'ou il vient , nous aurions su , notre"achat " ce serait porté sur un produit plus connu, du Sarkozy , moins pimpant , mais moins âpre a l'enrichissement personnel.

  • danbas84
    danbas84     

    Les LR ont voulu la jouer à l"américaine sans en avoir la mentalité ....
    Les LR n'on pas voulu non plus voir ce qu'avait donner les primaires à la francaise socialiste ....
    Alors double punition pour les LR !

    Et maintenant ?
    Et maintenant ?      (réponse à danbas84)

    oui ....
    Plus de job de ministres, députés et autres attachés ...
    Le LR sont victime de l'autocratie de Fillon, qui n'écoute pas.

    Ils vont TOUT PERDRE de le laisser faire ...

    Tant mieux .... Ca fera le beurre de Macron !

    Et petit Benoit finira 3eme ...

    C'est bien ça. Je savoure ..

  • bergheim
    bergheim     

    Spécificité de la droite, il y a toujours des embrouilles avec l’argent, c’est plus fort qu’eux, ils ne peuvent pas s’en empêcher.

  • vauban
    vauban     

    il est trop tard pour les LR, le mal est fait, un remplaçant ne pourra pas sauver une mauvaise équipe.

    Et maintenant ?
    Et maintenant ?      (réponse à vauban)

    Le Penelopegate nous l'a fait découvrir.
    C'est un piètre individu et un borné, autocrate, qui n'écoute pas.
    Tout le contraire d'un bon chef. En particulier pour un état.

    Fillon est un "triste sire". Roublard et combinard.
    En plus il est tetu : tout le contraire d'une intelligence politique qui est indispensable en France pour faire passer "quelques" reformes indispensables.

    En plus -très grave- un éternel second qui a toujours eu besoin d'un chef (un vrai) pour lui dire que faire.
    C'est un besogneux, un collaborateur qui sait obéir à son chef. Rien de plus. Un bon contre-maitre à la rigueur.

    => Ca aurait été UN MAUVAIS CHEF D'ETAT.

    La rencontre avec Sarko va peut être le faire abandonner : "LE CHEF" va lui dire de se retirer au profit de Baroin.
    La dernière couleuvre avalée par Fillon, le politique qui avait rêvé d'être président ... Avant de se retirer dans son manoir de la Sarthe ...

Votre réponse
Postez un commentaire