François Hollande pose pour un selfie, le 15 janvier 2017, lors de sa visite à l'événement organisé par "La France s'engage".
 

A seulement une semaine du premier tour de l'élection présidentielle, séduire le jeune électorat devient un enjeu primordial pour les candidats. D'autant plus que seuls 55% des 18-24 ans se déclarent sûrs de leurs choix, selon un sondage Ifop.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Thorskin
    Thorskin     

    Les jeunes sont faciles à berner avec des promesses démagogiques, d'autant plus que la chute du niveau scolaire ne leur permet pas de comprendre les enjeux économiques.

    fumcapt
    fumcapt      (réponse à Thorskin)

    C'est un des problèmes des LR. Vous vous croyez supérieur a tout le monde. Ceux qui sont surtout facile a berner ce sont justement les LR qui continuent a soutenir fillon malgré ses mensonges et sa mise en examen.........une honte !!!

Votre réponse
Postez un commentaire