Mis à jour le
L'ancien patron d'Attac, Jacques Nikonoff, préside désormais le Parti de la démondialisation.
 

Avec la volonté de faire souffler un vent nouveau sur l’échiquier politique, le Parti de la démondialisation (Pardem) annonce son intention de présenter un candidat pour la présidentielle 2017.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • paul90
    paul90     

    L'upr de François Asselineau ; 11000 adhérents,9 ans d’existence,participation a 17 élections,
    toujours pas d'article

  • paul90
    paul90     

    L'upr de François Asselineau ; 11000 adhérents,9 ans d’existence,participation a 17 élections,
    toujours pas d'article de BFM

  • Masterpix68
    Masterpix68     

    Enfin un parti composé de citoyens ! Legalisons la démocratie directe !!!!!!!!!

Votre réponse
Postez un commentaire