This file photo taken on December 09, 2015 shows right-wing Les Republicains (LR) party vice-president Nathalie Kosciusko-Morizet attending a campaign rally of LR party's chief candidate for the regional elections in the Ile-de-France region, in Issy-les-Moulineaux on December 9, 2015, ahead of the second round of France's regional elections. Nathalie Kosciusko-Morizet, currently number two of the LR party, will be evicted and will not be part of the new LR leadership that will be announced in January 2016, according to corroborating sources on December 14, 2015, the day after the results of French regional elections.
 

Après son parachutage dans la 2e circonscription de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet a accordé un entretien au Parisien, ce vendredi. L'occasion pour la députée LR de l'Essonne d'égratigner la politique de la maire PS de Paris, Anne Hidalgo. 

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • kojiki
    kojiki     

    Une nomination imméritêe, son anti Sarkozysme , une voix trés centriste, trés faible dans l'électorat de droite, il ne faut surtout pas la présenter pour la mairie de Paris , un profil bien trop léger , sans grande conviction,

  • Ut2
    Ut2     

    Ah bon parce chez les siens, Les républicains ,c'est différent?
    Sainte n'y touches!!!!!!!!! Et hyppocrite

  • Ut2
    Ut2     

    Ah bon parce chez les siens. Les républicains c'est différent?
    Sainte n'y touches!!!!!!!!!

  • wagner
    wagner     

    une drôle de faune vert-socialo

  • fun
    fun     

    C est l hopital qui se fout de la charite.

  • Toledo
    Toledo     

    Ben oui c'est clair que pour NKM, vu son parachutage Paris est vraiment le pôle emploi !!

Votre réponse
Postez un commentaire