Pour Michèle Alliot-Marie, "personne ne peut empêcher François Fillon d'être candidat"

Mis à jour le
alliot-marie-presidentielle
 

Michèle Alliot-Marie, ex-ministre de la Défense notamment et candidate à l'élection présidentielle, était l'invitée de Ruth Elkrief sur BFMTV ce mardi soir. 

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Et maintenant ?
    Et maintenant ?     

    Si quelqu'un le peut .... son maitre et son ancien chef !!!

    Sarko le peut.
    Il va lui "ordonner", comme un vrai chef sait le faire, de se retirer pour sauver la famille des LP.
    Il va lui mettre sous les semelles, Baroin.

    Filon est encore sous l'influence du maitre.
    Le maitre va lui démontrer que lui, l'éternel second n'a pas été capable de "diriger".
    La domination va reprendre ...

  • Alpes et lac
    Alpes et lac     

    eh oui rien ne peut l'empêcher de se présenter ....
    Et pourtant ...Fillon n’est pas l’homme providentiel pour la France.

    Sa gestion de crise le montre bien.
    C’est une catastrophe : il s’acharne et « n’écoute pas le vent » (Blow’in in the wind de Dylan).
    Il n’a pas l’intelligence sociale et politique pour comprendre ce qui se passe autour de lui.
    Il n’écoute pas. Il emmène ses « amis » à la défaite.

    De plus, son programme, revanchard, qu’il a dû élaborer tout seul, montre la faiblesse de l’homme Fillon : il ne se rend pas compte qu’il ne pourra jamais l’appliquer sans mettre la France à feu et à sang.

    Sans le savoir, c’est grave, il fait du populisme :
    - ça plait au peuple de droite ; ça le fait rêver
    - ça déplait au peuple de gauche ; ça le fait enrager.
    Pas bon tout ça … pour la France ça ne peut pas marcher !!!

    Dans un autre temps ou un autre pays, Fillon aurait éventuellement « faire dictateur »
    (Si un autre, fort et courageux, l’avait amené au pouvoir ou lui aurait laissé la place).

  • Et maintenant ?
    Et maintenant ?     

    Merci au Penelopegate !!!
    Merci à la presse.

    Fillon révèle enfin son vrai visage :

    1) Il n’est pas un chef, il est autocrate à défaut d’être autoritaire, têtu, borné et ne « sent » pas ce qui se passe. Aucune intelligence politique et sociale. Besogneux.

    2) Formation « light » et pas adapté au commandement (bac A, droit, DESS). Une prépa et une grande école manquent à sa formation de politique aiguisé : très loin derrière les X, ENA, HEC

    3) Il a toujours été le second de quelqu’un et il a besoin d’un guide qui lui impose quoi faire dans la difficulté (Sarko pendant 5 ans l’a considéré comme son toutou, sa marionnette)

    4) Aucune intelligence politique ; lorsqu’il n’est pas guidé fermement (il n’écoute pas ses conseillés), il est capable des pires erreurs. Sa com et son comportement hautain dans le penelopegate ont été atterrantes !!!

    5) Son programme (revanchard) est irréalisable : il l’a construit tout seul dans sa tour d’ivoire et ne se rend pas compte qu’il ne pourra jamais le mettre en œuvre. Le peuple, le parlement et tous les « verrous de la France » le bloqueront dès sa première tentative de réforme.

    Bref il aurait été un très mauvais président pour la France.
    Sans classe. Très loin de tous les président de la V république (Même Hollande !)
    Et à l’opposé de son modèle, le Général qu’il croit savoir imiter.
    Sa personnalité (autocrate, têtu, borné) de « faible qui se croit fort » aurait scindé et clivé la France sans qu’il comprenne pourquoi. Il est un homme de « tour d’ivoire ».

    Et c’est « tant mieux » pour nous tous qu’il soit cloué au sol par ses affaires.
    Une punition bien méritée. Ce qu’il a fait est immoral et sans éthique. C’est « tout lui », le vrai Fillon.

    Le dénouement (dramatique pour les LR) est la conséquence des points évoqués ci-dessus.
    Il aura tué les chances des LR de gouverner. Qu’il soit maudit par tous les ex futurs ministres, ex futurs députés et attachés de toutes sortes.

  • Bibs69
    Bibs69     

    Si, la moralité

    Et maintenant ?
    Et maintenant ?      (réponse à Bibs69)

    Si il reste une solution : Sarko, son maitre qu'il a suivi comme un toutou pendant 5 ans.
    Si Sarko lui ordonne, gentiment et avec tact, Fillon abandonnera.

    Au profit de Baroin.
    Avant de se retirer dans son manoir, ronger son frein et sans avoir compris pourquoi il s'est fait virer.
    Il ne comprendra jamais.
    Tant pis, la France aura éviter une catastrophe de justesse.

Votre réponse
Postez un commentaire