Pour Marine Le Pen, "il n'y a plus de consentement à l'impôt"

Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national
 

Selon la présidente du Rassemblement national, les Français ont le sentiment de payer trop d'impôts pour des services de plus en plus de mauvaise qualité. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire