BFMTV

Pour Christian Jacob, "les violences policières n'existent pas en France"

Le président des Républicains Christian Jacob

Le président des Républicains Christian Jacob - AFP

Invité d'Europe 1, le patron des Républicains a apporté son soutien à la police et a assuré que, selon lui, les violences policières n'existent pas dans notre pays.

"Les violences policières en France n’existent pas". C'est le constat que fait Christian Jacob, patron des Républicains, invité sur Europe 1. Pour lui, évoquer des "violences policières" est "un mensonge" en ce qui concerne notre pays. 

Le député de Seine-et-Marne et dirigeant du parti de droite préfère pointer du doigt les manifestants. "On a vu des violences de manifestants mais jamais des violences policières en France", assure-t-il, soutenant l'institution policière. "Je voudrais apporter tout mon soutien à nos forces de sécurité. En France, la police, elle rassure", assène-t-il. 

Interrogé sur la question du racisme dans la police, Christian Jacob estime "qu'on n'a pas une police raciste en France, ça n'existe pas". "Il y a du racisme en France, comme dans tous les pays. Il faut lutter contre le racisme et le sanctionner". 

Choqué par "le silence" d'Emmanuel Macron

Christian Jacob en profite pour viser l'exécutif, qu'il accuse de ne pas dénoncer ce qu'il considère comme des "slogans choquants". Il parle d'un "silence assourdissant du président de la République et du Premier ministre". “Ils étaient où, nos deux têtes de l'exécutif, au moment où la police nationale est humiliée et insultée de cette manière?"

Ce samedi, en dépit des restrictions sanitaires et des interdictions, des millier de manifestants ont défilé à Paris, Bordeaux, Lyon, Lille, Rennes ou Marseille pour dénoncer les violences policières, et rendre hommage à George Floyd, mort aux Etats-Unis aux mains des forces de l'ordre. 

Ivan Valerio