Mis à jour le
Emmanuel et Brigitte Macron accueillent de jeunes autistes à l'Elysée, le 6 juillet 2017.
 

Le président de la République s'était engagé à faire du handicap l'une des priorités de son quinquennat. Le chef de l'Etat a réitéré avec force son implication, ce jeudi, à l'occasion de la mise en place du 4e plan autisme, lancé depuis l'Elysée.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire