BFMTV

Photo erronée des incendies en Amazonie: l'Élysée se justifie

-

- - -

L'Élysée affirme avoir utilisé une photo d'archives en connaissance de cause, en raison du faible nombre de photos disponibles des incendies actuels.

"Notre maison brûle." C'est un tweet qui n'est pas passé inaperçu, publié jeudi soir sur le compte Twitter d'Emmanuel Macron. Le président de la République s'y inquiète des incendies qui ravagent la forêt amazonienne et interpelle les membres du G7, qui se réunissent à partir de samedi à Biarritz, afin d'en parler à cette occasion.

Le tweet est accompagné d'une photo montrant un épais nuage de fumée s'élevant au-dessus d'une forêt. Problème, comme l'ont pointé plusieurs sites de fact-checking, il ne s'agit pas des incendies actuels qui sévissent dans l'Amazonie.

Selon Checknews, le service de vérification de Libération, la photo montre bel et bien un feu dans la forêt amazonienne, mais a été prise il y a au moins 16 ans. D'après leurs recherches, le cliché a été immortalisé par un photographe dénommé Loren McIntyre, mort en 2003.

Une photo choisie à dessein, selon l'Élysée

Contacté par BFMTV, l'Élysée a apporté une justification à cette photo erronée, affirmant que les services du palais présidentiel l'avaient postée en connaissance de cause et qu'elle avait été prise dans une banque d'images libres de droits car il n'existe que peu de photos de la catastrophe actuelle. 

Les incendies en Amazonie seront évoqués aujourd'hui à l'Élysée au cours de la session consacrée à la protection de la planète. Ils seront également au coeur des discussions du sommet du Groupe des 7 ce week-end.

Jérémy Brossard avec Clarisse Martin