× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Florian Philippot
 

Florian Philippot se sert du refus d'une cadre du parti d'extrême droite allemand AfD pour justifier sa rupture avec le Front national, en plein "retour en arrière" idéologique selon lui.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • sonntag67
    sonntag67     

    En fait il y a Frauke Petry et une deuxième présidente qui sont sur la sellette..
    En fait l’AfD se déchire.
    Il y a 2/3 qui ont voté pour eux par opposition à Merkel et non par adhésion à l’AfD et seulement 1/3 (4% des votants) qui sont des purs et durs.
    Source Phoenix

Votre réponse
Postez un commentaire