French far-right Front National (FN) party vice-president Florian Philippot attends the Front National summer congress in Frejus, southern France, on September 17, 2016. 
Franck PENNANT / AFP
 

Depuis son départ, le fondateur des Patriotes critique son ancien parti à tout-va. Ce vendredi, il dénonce notamment le retour de l'expression "Français de souche" dans les communiqués du Front national.

Votre opinion

Postez un commentaire