Mis à jour le
Le patron de Rivarol condamné pour avoir traité Le Pen de "gourgandine"
 

Le directeur de l’hebdomadaire d'extrême droite, Fabrice Bourbon, doit verser 3.000 euros de dommages et intérêts à la présidence du Front national.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • beaurepaire
    beaurepaire     

    Il y a des femmes qui défendent les femmes et les hommes de leur pays, croient en Dieu et sont patriotes. Et puis il y des plumitifs stipendiés par Sarkozy, qui sont communautaristes et extrémistes au niveau politique et religieux. Ecrire : "Un vent de discorde souffle sur l’extrême droite " est tout aussi extrémiste. Marine rassemble des patriotes de gauche, des gaullistes, des patriotes de droite et des gens comme moi qui se foutent de ces divisions surannées.

  • pierre76
    pierre76     

    Il y a des gourgandines, mais il ne faut se tromper de femme!!!Ca c'est une femme de tempéramment et surement pas une gougandine cher Bourbon!!!!

Votre réponse
Postez un commentaire