BFMTV

Patrick Balkany condamné: peiné pour son "ami d'enfance", Sarkozy lui apporte son soutien

L'ancien président de la République a apporté son soutien ce samedi à Patrick Balkany, incarcéré vendredi après avoir été condamné à quatre ans de prison ferme.

L'ancien chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy, a apporté son soutien à Patrick Balkany ce samedi sur notre antenne:

"J'ai une réaction personnelle et humaine. J'ai de la peine pour lui, je pense à lui. Ce n'est certainement pas quand les gens sont dans la difficulté qu'il faut les abandonner", a-t-il déclaré.

"Quand vous êtes dans la tourmente, il n'y a plus personne"

En pleine séance de dédicace à Neuilly à l'occasion de la sortie de son livre, Nicolas Sarkozy a également ajouté "qu'un peu d'humanité ne fait pas de mal":

"Je connais la règle de la vie politique et celle de la vie médiatique. Quand vous êtes dans la tourmente il n'y a plus personne."

L'ancien président de la République de 2007 à 2012 s'est dit réellement peiné pour son "ami d'enfance" et pour sa femme Isabelle:

"J'espère qu'ils vont tenir le coup et qu'ils vont surmonter cette épreuve", a conclu Nicolas Sarkozy qui a appelé à "les laisser tranquille" en faisant preuve d'un peu "de pudeur".

Patrick Balkany a été condamné à quatre ans de prison ferme pour fraude fiscale avec incarcération immédiate vendredi. Il a été directement conduit à la prison de la Santé où il a passé sa première nuit incarcéré. Sa femme Isabelle Balkany a quant à elle été condamnée à trois ans de prison, sans mandat de dépôt. Ils ont également tous deux été condamnés à une peine de dix ans d'inéligibilité.

dossier :

Nicolas Sarkozy

Manon Fossat