BFMTV

Pasqua : « Edvige ne sert pas à grand-chose »

-

- - -

L’ancien ministre de l’Intérieur et actuel sénateur Charles Pasqua est revenu sur le débat autour du fichier policier Edvige.

Vendredi 19 septembre, le sénateur UMP des Hauts-de-Seine et baron de la droite, Charles Pasqua était l'invité des Grandes Gueules. Il a expliqué que s'il était encore ministre de l'Intérieur, le fichier policier Edvige « n'aurait pas vu le jour, parce que je crois que ça ne sert pas à grand-chose. Il y a déjà plusieurs fichiers, il suffit d'appuyer sur un bouton pour les croiser, je ne vois pas pourquoi on éprouve le besoin de se lancer dans ce fichier Edvige, qui n'était pas tout à fait utile. Je note au passage qu'il a été créé par la gauche, c'est un décret de Mme Cresson, alors rendons à César ce qui lui revient ».

« Avec toutes ces affaires de fichiers, il faut être extrêmement prudent et vigilant, on est toujours à la limite de ce qui est indispensable pour la défense de l'ordre public et de la tentation des services d'aller beaucoup plus loin. Toutes les personnalités sont connues, on a naturellement des fichiers les concernant. Mais alors les préférences sexuelles ou leurs goûts dans tel ou tel domaine : non ! Et d'ailleurs, ce n'est pas acceptable et c'est bien pour ça que le fichier est profondément réformé ».

« D'après ce que je crois savoir, un certain nombre de choses que l'on reproche à Mme Alliot-Marie ont été examinées par le Conseil d'Etat qui n'y a vu aucune malice. Certaines rédactions que l'on a imputées à Mme Alliot-Marie sont celles des services ».

Par ailleurs, Charles Pasqua est revenu sur l'épisode qui avait vu Nicolas Sarkozy lui ravir la mairie de Neuilly : « Jean Sarkozy n'a trahi personne, son père non plus d'ailleurs, je suis mieux placé que personne pour savoir ce qui s'est passé. Il a vu une opportunité et moi à cette époque là je ne voyais que des inconvénients à être maire, et par conséquent ça s'est passé sans drame. Quant à Jean Sarkozy, il n'a trahi personne. Je pense que Patrick Devedjian avait eu tort de ne pas suffisamment consulter les membres du groupe UMP, à la suite de quoi Jean Sarkozy s'est présenté, il a fait campagne et il a été élu. Il apporte un peu de sang neuf ».

La rédaction-Les Grandes Gueules