BFMTV

Ségolène Royal perd son procès en diffamation contre "Le Point"

BFMTV

Ségolène Royal, présidente PS de Poitou-Charentes, a perdu mardi le procès en diffamation qu'elle avait intenté au Point, pour un article qui établissait un lien entre sa candidature aux législatives à la Rochelle et une subvention régionale accordée à la ville en 2011.

Dans son édition du 3 novembre 2011, l'hebdomadaire écrivait que Ségolène Royal avait "accordé une enveloppe de 12 millions d'euros pour agrandir le port" de La Rochelle, "adoptée en catimini".

"A l'assemblée régionale, plusieurs élus, de la majorité comme de l'opposition, y voient une faveur faite à Maxime Bono", maire de la Rochelle, qui était aussi à l'époque député, "en échange de sa circonscription", affirmait Le Point.