BFMTV

Royal: son entrée au gouvernement n'est pas "d'actualité"

La présidente de la région Poitou-Charentes et ex-candidate socialiste à la présidentielle, Ségolène Royal

La présidente de la région Poitou-Charentes et ex-candidate socialiste à la présidentielle, Ségolène Royal - -

L'ex-candidate socialiste à la présidentielle a déclaré dimanche que l'hypothèse de son entrée au gouvernement à l'occasion d'un remaniement n'était "pas d'actualité".

A la question de savoir si elle pourrait faire partie du gouvernement en cas de remaniement, l'ex-candidate socialiste à la présidentielle Ségolène Royal a déclaré dimanche sur TF1 que cette hypothèse n'était "pas d'actualité".

"Je suis à la tête de ma région (Poitou-Charentes), j'y suis fidèle, j'y ai engagé des réformes très importantes (...) et j'entends conduire ces chantiers jusqu'au bout", a-t-elle ajouté.

"Trouver un esprit d'équipe"

Interrogée d'autre part sur le bilan de la première année de François Hollande à l'Elysée, Ségolène Royal a répondu: "beaucoup de choses ont été faites mais il reste beaucoup de choses à accomplir".

"On est dans une phase où il faut maintenant accélérer, fixer sans doute deux trois grandes priorités bien claires. Il faut que le gouvernement trouve vraiment un esprit d'équipe. Qu'il n'y ait plus de dissensions", a-t-elle dit.

François Hollande a pour la première fois clairement évoqué mardi dernier l'hypothèse d'un remaniement gouvernemental qu'il écartait jusqu'à présent.


A LIRE AUSSI:

>> Ségolène Royal règle ses comptes mais épargne François Hollande