BFMTV

Plan d'économies: Cambadélis convoque une réunion extraordinaire du PS

Jean-Christophe Cambadélis lors du meeting de lancement de la campagne pour les européennes, le 15 avril.

Jean-Christophe Cambadélis lors du meeting de lancement de la campagne pour les européennes, le 15 avril. - -

Le premier secrétaire du PS réunit le bureau national du parti lundi pour adopter une "position solennelle" sur le programme de stabilité du gouvernement.

Dernière ligne droite pour le Parti socialiste. A cinq jours du vote sur le plan d'économies, le premier secrétaire, Jean-Christophe Cambadélis, convoque une réunion extraordinaire du bureau national du PS. Objectif: "adopter une position solennelle vis-à-vis du vote".

"Le débat sur le plan d'économies de Manuel Valls avance et j'ai confiance dans son issue", a assuré jeudi Jean-Christophe Cambadélis, à l'occasion de la présentation du programme du PS pour les élections européennes.

"La purge de l'UMP, la banqueroute du FN"

Jean-Christophe Cambadélis a avancé deux raisons. Premièrement, ce plan "se stabilise autour d'une idée simple: amender sans détricoter". Les idées du PS, à savoir "protéger les plus faibles, le pouvoir d'achat des petites retraites, des petits salariés de la fonction publique" et "garantir qu'il y ait une possibilité de revoir chaque année ce plan en fonction de la croissance et contrôler l'efficacité de ce plan de l'effort des Français par le parlement", "sont à l'étude, comme celles proposées par les parlementaires socialistes", a ajouté le premier secrétaire.

Deuxièmement, a poursuivi le député de Paris, "ce plan est raisonnable et praticable au regard de la purge que nous propose l'UMP, 130 milliards et non pas 50 milliards, et de la banqueroute proposée par le Front national qui se fixe comme objectif de laisser filer nos finances publiques."

A. K.