BFMTV

Municipales: Hidalgo veut investir 8,5 milliards pour Paris (sans augmenter les impôts)

Anne Hidalgo a défendu le bialn de Bertrand Delanoë, évoquant une "excellente situation financière" de la Ville de Paris.

Anne Hidalgo a défendu le bialn de Bertrand Delanoë, évoquant une "excellente situation financière" de la Ville de Paris. - -

Priorité sera donnée au logement et à l'équipement. C'est ce qui se dessine dans l'ambitieux programme budgétaire de la candidate PS, qui sera financé notamment par une baisse des frais de fonctionnement.

Anne Hidalgo passe à l'offensive. La candidate socialiste à la Mairie de Paris a présenté, lundi, un programme d'investissements de 8,5 milliards d'euros pour le prochain mandat. Celui-ci serait notamment financé par une baisse des frais de fonctionnement, sans augmenter les impôts locaux.

"Il ne faut pas être frileux, et assumer un investissement important", a-t-elle déclaré au cours d'une conférence de presse. Selon elle, la priorité sera donnée aux politiques du logement et à la construction d'équipements.

Tacle sur les impôts élevés à Longjumeau

Dans un document accompagnant ses annonces, Anne Hidalgo a également défendu le bilan de Bertrand Delanoë, décrivant "une excellente situation financière" de la ville après ses deux mandats. Sur chaque Parisien, selon elle, pèse une dette de 1.426 euros, inférieure à celle des autres métropoles françaises. Dans cette bataille de chiffres, la candidate PS se dit soutenue par les appréciations positives des agences de notation internationales.

Outre la baisse des frais de fonctionnement, notamment les dépenses de communication "qui ne sont pas directement utiles aux Parisiens", Anne Hidalgo compte sur 500 à 600 millions d'euros de hausse des recettes, et sur 200 millions d'euros de cession de biens de la Ville. Elle avait déjà promis dans son programme "Paris qui ose" que les impôts locaux n'augmenteraient pas sous sa mandature.

Anne Hidalgo a également lancé une pique à son adversaire Nathalie Kosciusko-Morizet, stigmatisant des impôts élevés de sa commune de Longjumeau, dans l'Essonne.

>> Enjeux, derniers résultats : notre carte des municipales

Y. D .avec AFP