BFMTV

Le Guen: face au FN, ne "rien exclure" entre les deux tours des régionales

BFMTV

Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement, a estimé dimanche que le PS ne devait "rien exclure" entre les deux tours des élections régionales pour empêcher une victoire du Front national. "Je pense que le Front national peut être en tête dans deux, trois, quatre régions", a déclaré Jean-Marie Le Guen lors du "Forum Radio J". Le PS doit-il envisager jusqu'à la fusion des listes avec la droite dans une région ou le FN dispose d'une chance sérieuse de victoire?

"Je crois qu'il ne faut rien exclure. Je n'exclus rien de tout ce qui peut être efficace pour lutter contre le Front national", a répondu le secrétaire d'Etat.

La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a, elle, estimé qu'il ne fallait "pas entrer dans cette logique" du positionnement pour le second tour. "L'anticipation de la défaite est insupportable avant que les Français ne se soient exprimés. Cela exaspère les électeurs (...) Les stratégies électorales ne déterminent au soir du premier tour", a-t-elle déclaré sur France 3. Manuel Valls a affirmé dimanche que "ce serait un drame" si le FN emportait une région et redit qu'il fallait "tout faire" pour l'empêcher.

Cependant, a poursuivi Jean-Marie Le Guen, "on ne peut pas continuer à avoir une droite qui, cyniquement, attend que la gauche vienne la sauver face au FN et de l'autre défend une politique sectaire et aggressive vis-à-vis de la gauche". Il a dénoncé le "ni-ni" prôné face au FN et au PS par Nicolas Sarkozy, dont il a brocardé le "double discours".

la rédaction avec AFP