BFMTV

Le club des "socialistes affligés", pour une autre orientation politique

Photo prise le 28 juin 2006 au siège du parti socialiste à Paris (illustration)

Photo prise le 28 juin 2006 au siège du parti socialiste à Paris (illustration) - -

Ce club a pour but de réunir les socialistes et sociaux-démocrates qui veulent "réfléchir aux alternatives du virage politique que l'exécutif a imposé à la gauche" et désapprouvent l'action du gouvernement actuel.

Un eurodéputé socialiste et un ex-membre du PS, lanceront le 7 juin prochain un "club des socialistes affligés", ont-ils indiqué dans un communiqué lundi.

Celui-ci a pour ambition de réunir ceux qui veulent "réfléchir aux alternatives du virage politique que l'exécutif a imposé à la gauche".

Ce club est lancé par Liêm Hoang-­Ngoc, député européen proche de l'aile gauche du PS, et Philippe Marlière, professeur de sciences politiques à l'University College London. Il sera ouvert "à toutes et tous, adhérants du PS ou pas".

Un manifeste accompagne ce lancement. "Socialistes et sociaux-démocrates, nous sommes affligés par l'orientation politique du gouvernement actuel", peut-on y lire.

"Rompre avec le sarkozysme"

"Nous l'estimons néfaste et démobilisatrice pour les électeurs de gauche qui avaient nettement indiqué vouloir rompre avec le sarkozysme en 2012. Ce choix fragilise le PS et la gauche dans son ensemble", poursuit-il.

"C'est pour préserver l'identité socialiste et transmettre le témoin aux générations futures de militants que nous décidons de créer un club, ayant pour vocation de montrer qu'un programme socialiste est plus que jamais crédible en France et en Europe", stipule-t-il.

Selon ce texte, "ce club (...) doit regrouper les citoyens actifs, intellectuels, militants associatifs, politiques et syndicaux qui veulent aider la gauche à redevenir une force de propositions et d'action au service de la justice et de l'égalité sociale."

M. T. avec AFP