BFMTV

Hidalgo: 10.000 logements par an, objectif "parfaitement tenable"

Anne Hidalgo, le 19 mars 2014.

Anne Hidalgo, le 19 mars 2014. - -

Il y a "à Paris plus de 20 hectares de foncier disponible de l'État et des opérateurs publics que nous voulons mobiliser pour faire du logement", explique la maire PS de Paris.

La maire PS de Paris Anne Hidalgo, qui rencontre lundi les professionnels de l'immobilier, assure que son objectif de produire 10.000 logements par an, dont trois quarts de logements sociaux, est "parfaitement tenable" à condition d'être "inventifs".

Dans une interview aux Échos, elle propose de "faire converger toutes les solutions". "Je pense aux projets de construction dans les ZAC, par exemple, que nous allons poursuivre. Mais, dans le même temps, nous allons travailler à la reconversion en logements de certains bureaux aujourd'hui inadaptés".

Il y a "à Paris plus de 20 hectares de foncier disponible de l'État et des opérateurs publics que nous voulons mobiliser pour faire du logement", relève-t-elle.

Les tours? "Pas un tabou"

"Enfin nous avons de vraies marges de manoeuvre en matière de surélévation d'immeubles", a-t-elle ajouté. Citant les constructions élevées - mais "pas à proprement parler de grande hauteur" - lancées sous le précédent mandat, Anne Hidalgo commente: "il y en aura peut-être d'autres dans les nouveaux quartiers, à Bercy-Charenton (XIIe), Chapelle international (XVIIIe)". "Je ne fais pas des tours une obsession ou un tabou".

Elle déclare vouloir "avancer" avec les professionnels qui, après avoir beaucoup vendu dans les années 2000, "veulent réinvestir dans la pierre". Elle veut le faire "avec des projets novateurs, au terme desquels, par exemple, nous conserverons la propriété du foncier dans le cadre d'un bail emphytéotique. Cela leur permettrait de construire plus vite et de sortir des produits à un meilleur coût".

Évoquant à nouveau la question du foncier, la maire de Paris déclare: "avec l'État, les négociations ont été longtemps difficiles, sous les gouvernements de droite. Depuis 2012, il y a eu un changement radical. Nous discutons et cela aboutit parfois rapidement comme pour le rachat de la caserne Reuilly".

"Exploiter le potentiel de sites RATP, RFF et SNCF"

"Nous devons aller plus loin et plus vite pour exploiter le potentiel de sites RATP, RFF et SNCF", a fait valoir Anne Hidalgo, selon laquelle "2.000 logements pourraient voir le jour" sur les emprises RATP.

"Nous avons prévu de mobiliser 2,5 milliards d'euros durant le mandat" sur le dossier du logement, "priorité absolue", assure l'édile.

Anne Hidalgo n'entend pas "perdre deux ans" en attendant le transfert de la compétence logement à la métropole du Grand Paris en 2016, ni se "défausser" alors qu'"il y a aujourd'hui tant de besoins".

Pour améliorer l'offre de location, elle va créer une agence, Multiloc, "garante du recouvrement des loyers et de la réalisation de travaux éventuels" pour vaincre les réticences des propriétaires qui redoutent de louer leur bien.

V.R. avec AFP