BFMTV

Harlem Désir: "La France est en train de s'en sortir"

-

- - -

Invité lundi matin sur BFMTV, Harlem Désir, le premier secrétaire du PS, a fait montre d'optimisme sur la situation de l'emploi en France.

Interrogé par Jean-Jacques Bourdin sur les derniers chiffres du chômage, Harlem Désir, invité lundi matin sur BFMTV, assure que "la France est en train de s'en sortir, mais ce n'est que le début du redressement (...). Le cap c'est tout l'emploi".

Au parti socialiste, la manifestation de Jean-Luc Mélenchon, ce dimanche, pour "une révolution fiscale", a fait grincer des dents. "Il veut l"échec de la gauche", s'agace Harlem Désir. "On se demande s'il veut pas l'échec tout court de la situation du pays. Il faut essayer de faire pack autour des solutions".

Ecotaxe, équitaxe: la France a-t-elle raison de gronder? "Le pouvoir est à l'écoute de ces mouvements, ils sont reçus". Sur l'écotaxe, suspendue jusqu'en 2015, "on prend le temps du dialogue".

"Il ne faut pas généraliser le travail le dimanche"

Concernant l'équitaxe, "l'objectif c'est de maintenir la TVA à 7%, mais à condition de se mettre d'accord avec Bruxelles. On est en train de créer un fonds cheval pour venir en aide à ces activités dans la mesure où elles ont une fonction de loisir social".

Interrogé sur le travail dominical, Harlem Désir plaide pour "ne pas généraliser le travail du dimanche, les familles y sont très attachées". Des dérogations seront accordées "Il faut délimiter les zones géographiques et les secteurs". Certains grands magasins seront ouverts le dimanche, affirme Harlem Désir: "Je suis favorable à ce qu'il y ait des garanties pour les salariés: le volontariat, le salaire, par exemple 200%, et des repos compensateurs conséquents". Une proposition ou un projet de loi pourrait être pris sur le travail le dimanche.

La France est-elle devenue plus raciste? "Je ne pense pas que la France soit raciste", estime Harlem Désir. "Mais il y a du racisme, une libération de la parole raciste décomplexée, comme on n'en a pas vu depuis 20 ou 30 ans. Mais dans les années 80, il y avait pire, il y avait des meurtres racistes".

Alexandre Le Mer