BFMTV

Européennes: Le Foll veut voir le PS en tête d'une liste de gauche

Stéphane Le Foll, le 14 avril 2014 à l'Elysée à Paris.

Stéphane Le Foll, le 14 avril 2014 à l'Elysée à Paris. - Lionel Bonaventure - AFP

Proche historique de François Hollande, l'ancien ministre Stéphane Le Foll ne veut pas voir le Parti socialiste jouer les seconds couteaux aux prochaines élections européennes.

Le Parti socialiste doit occuper la première place d'une éventuelle liste unissant des partis de gauche aux Européennes, affirme ce dimanche dans le JDD le maire PS du Mans Stéphane Le Foll, un proche historique de l'ancien président François Hollande.

"Pour ne pas disparaître, le PS devrait s'effacer? Ce n'est pas mon idée. Ne pas avoir la tête de liste serait un problème", explique l'ancien ministre de l'Agriculture.

La gauche s'avance plus dispersée et affaiblie que jamais vers le scrutin européen du 26 mai. Selon un récent sondage Ifop Fiducial, la liste de la France Insoumise recueillerait 9,5% des suffrages, celle d'Europe Écologie Les Verts 6,5%, celle du PS 4%, celle de Générations (Benoît Hamon) 2,5% et celle du PCF 2,5%.

"Il faut porter le message socialiste et en première ligne"

Le premier secrétaire du PS Olivier Faure "a dit qu'il prendrait ses responsabilités" et donc la tête d'une liste PS si nécessaire, "je le soutiens", poursuit Stéphane Le Foll, car "dans ce moment difficile, il faut porter le message socialiste et en première ligne".

L'ancien directeur de cabinet de François Hollande au PS conteste en revanche le projet d'Olivier Faure de faire, lundi dans un d

Pour Stéphane Le Foll, "l'inventaire du quinquennat, nous aurions dû le faire plus tôt. Le faire aujourd'hui, en plein mouvement des gilets jaunes, c'est une erreur. Dix-huit mois après l'arrivée d'Emmanuel Macron au pouvoir, les Français veulent connaître nos réponses d'aujourd'hui. Pas celles d'hier".

Jérémy Maccaud avec AFP