BFMTV

Cambadélis: Cazeneuve, "c'est la révélation politique en ce moment"

Le premier secrétaire du Parti socialiste était reçu par Ruth Elkrief sur BFMTV. Il a commenté les propos polémiques d'Emmanuel Macron tenus ce mercredi matin chez Jean-Jacques Bourdin, et a surtout tenu à mettre en valeur le ministre de l'Intérieur.

Jean-Christophe Cambadélis a distribué les bons points chez Ruth Elkrief mercredi soir sur BFMTV. Le premier secrétaire du Parti socialiste a commenté les dernières déclarations polémiques d'Emmanuel Macron. Le patron du PS a également tenté de minimiser l'engouement autour du jeune ministre de l'Economie, en soulignant les qualités de Bernard Cazeneuve.

Jean-Christophe Cambadélis l'assure, il n'est pas déçu que le ministre de l'Economie ne souhaite pas quitter le gouvernement. Emmanuel Macron a, en effet, levé un doute ce mercredi sur BFMTV en assurant qu'il n'avait "jamais envisagé de démissionner". Le chef de file du PS n'a pas toujours été tendre avec Emmanuel Macron, qu'il avait qualifié de "ministre d'ouverture". Cette fois, il indique que c'"est peut-être le chouchou mais ce n'est pas un enfant gâté".

"La pénibilité c'est pour les salariés"

En revanche, Jean-Christophe Cambadélis n'adhère pas aux propos d'Emmanuel Macron, lorsque celui-ci estime que "la vie d'un entrepreneur est bien souvent plus dure que celle d'un salarié". Selon lui, il y a un mot de trop, il aurait fallu utiliser le mot parfois plutôt que "souvent". "Nous sommes tous d'accord que la pénibilité c'est pour les salariés", a-t-il avancé.

Le premier secrétaire du PS a surtout tenu à parler de Bernard Cazeneuve en des termes élogieux, le qualifiant de "révélation politique" du moment. "Il a dans tous les domaines du respect, il est capable de grande courtoisie et, en même temps, il est efficace. Je crois qu'il faut suivre son chemin" a-t-il expliqué, ajoutant "la France a la chance d'avoir ce ministre de l'Intérieur. Moi je veux mettre Bernard Cazeneuve sous les sunlights".

Elise Maillard