BFMTV

Bouches-du-Rhône: la permanence d'un député PS perquisitionnée

BFMTV

La permanence parlementaire du député socialiste de la 7e circonscription des Bouches-du-Rhône Henri Jibrayel, dont une proche est visée par une enquête préliminaire, a été perquisitionnée fin août, a-t-on appris vendredi auprès de l'intéressé.

"La police s'est présentée à ma permanence - c'était le 22 ou le 27 août - et comme je suis un élu de la République, je les ai laissés entrer", a assuré à l'AFP le député socialiste, confirmant une information de France 3.

Selon M. Jibrayel, la perquisition, révélée par le journal de France 3 Provence-Alpes, a duré "entre 7 et 10 minutes" et les policiers n'ont fait que "faire le tour de (son) bureau".

Son avocat, Me Pierre Ceccaldi, a précisé que "quelques documents" avaient été pris à cette occasion, ajoutant que le vice-procureur en charge du dossier au parquet de Marseille, Jean-Luc Blachon, lui avait assuré que M. Jibrayel n'était pas "concerné", et qu'il n'y avait pas "encore de quoi caractériser une infraction".

Dans son édition du 6 juin dernier, Le Canard Enchaîné avait affirmé que le député Jibrayel "(risquait) d'avoir quelques soucis judiciaires", le tribunal de grande instance (TGI) de Marseille ayant ouvert une enquête préliminaire visant l'une de ses proches.