BFMTV

Accord sur l'emploi: Royal demande au patronat de "se calmer"

BFMTV

Ségolène Royal, présidente PS du conseil régional de Poitou-Charentes, a appelé lundi "les partenaires sociaux, notamment du côté du patronat, à se calmer par rapport à la revendication de je ne sais quelle réussite" dans le cadre des accords sur la sécurisation de l'emploi.

Sur France Inter, la vice-présidente de la Banque publique d'investissement a estimé que les "déclarations de la responsable du Medef", Laurence Parisot, avaient été "extrêmement maladroites après la signature de l'accord" en janvier.

"Elle est sortie en disant: 'Youpi, tralalala, c'est la victoire du Medef'. Ce qui n'était pas le cas et ce qui a déclenché en effet les hostilités que l'on voit aujourd'hui", a-t-elle accusé. "Ce qui est sur la table, là, c'est un contrat gagnant-gagnant. Gagnant pour l'entreprise qui a besoin d'agilité dans le contexte actuel et gagnant pour les salariés" en demande de "davantage de protection", a-t-elle jugé.

"La France a besoin d'harmonie maintenant", a déclaré l'ex-candidate à l'Elysée. "Si l'on veut vraiment relancer l'activité économique, redonner confiance aux entreprises, nouer des convergences sociales dans l'entreprise entre les salariés et les dirigeants des entreprises, alors il faut un dialogue social apaisé", a-t-elle ajouté.

A LIRE AUSSI

>> BPI : Royal répond aux critiques de Parisot

>> Parisot : la désignation de Royal à la BPI est "étrange"