BFMTV

Taubira "se plaint du racisme tout le temps", juge Malek Boutih

Le socialiste Malek Boutih, ancien président de SOS Racisme, est coutumier des déclarations choc.

Le socialiste Malek Boutih, ancien président de SOS Racisme, est coutumier des déclarations choc. - Bertrand Guay - AFP

Le député PS de l'Essonne et ancien patron de SOS Racisme s'est montré particulièrement dur envers la ministre de la Justice. Christiane Taubira répondait mercredi matin aux attaques d'une élue UMP, qui lui demande sur Facebook de "retourner à Cayenne". Malek Boutih, lui, accuse la garde des Sceaux de se victimiser.

Christiane Taubira "se plaint du racisme tout le temps": l'accusation ne vient pas de la droite, mais du député PS Malek Boutih, ancien président de SOS Racisme.

Questionné sur les dernières attaques contre la ministre par LCP, l'élu de l'Essonne a répondu: "Ce n'est pas bien d'être trop victime. Au bout d'un moment, la ministre de la Justice […] doit redevenir combative. Je préfère la Taubira qui se battait pour le mariage pour tous à celle qui se plaint du racisme tout le temps".

Taubira soutenue par le gouvernement

Un message d'une élue municipale UMP de Juvisy, dans l'Essonne, laissé en commentaire sur Facebook, avait été relevé par Le Parisien ce mercredi. Isabelle Guinot y déclarait: "C’est pitoyable d’avoir une telle ministre de la Justice. Elle vient de Cayenne, là où il y avait le bagne, qu’elle reparte là-bas vu qu’elle a toujours détesté la France".

Christiane Taubira, elle, a qualifié ce message de "lamentable" sur RTL. "C'est visible parce que ça me touche moi, mais il y a des millions de personnes qui se ramassent ça en pleine figure à longueur de temps", a rappelé la ministre.

Les messages de soutien se sont multipliés dans la journée, François Hollande qualifiant les propos de l'élue UMP d'"indignes", François Rebsamen, le ministre du Travail, les jugeant pour sa part "insupportables".

Quand Boutih accusait Ayrault de ne pas soutenir Taubira

La ligne du parti n'est visiblement pas du goût de Malek Boutih. L'ancien président de SOS Racisme est connu pour ses prises de position choc, comme lorsqu'il avait qualifié Jean-Marc Ayrault, alors Premier ministre, de "poids mort de la gauche".

En 2013, il avait également reproché au même Jean-Marc Ayrault de ne pas avoir assez "protégé"… Christiane Taubira, alors victime d'attaques racistes.

J.S avec AFP