BFMTV

Pour Gérard Larcher, la politique de la ville ne doit plus être "l'exclusive priorité"

BFMTV

Le président du Sénat Gérard Larcher (UMP) a estimé que la politique de la ville ne doit plus être "l'exclusive priorité" au détriment des zones rurales, dans le rapport sur le sentiment d'appartenance à la République qu'il a remis mercredi à François Hollande.

Le chef de l'État avait demandé le 20 janvier dernier, après la série d'attentats qui avait frappé la France, ce rapport à Gérard Larcher et à son homologue de l'Assemblée nationale Claude Bartolone (PS). Mais le premier avait décidé de faire cavalier seul en entendant Claude Bartolone répéter qu'il était favorable à une fusion du Sénat avec le Conseil économique, social et environnemental.

Dans ce rapport, intitulé "La Nation française, un héritage en partage", le président du Sénat explique notamment que "notre capacité d'intégration est saturée, on n'intègre pas bien". "Il va falloir que l'on se penche sur ce sujet sans abandonner nos valeurs en se fixant des objectifs chaque année".

Gérard Larcher propose entre autres le renforcement de "la dimension collective du service civique" qui pourrait être obligatoire pour ceux qui s'apprêtent à devenir fonctionnaire, et les candidats à l'acquisition de la nationalité française.

la rédaction avec AFP