BFMTV

Loi Travail: Valls reconnaît que la communication a dérapé, selon Carvounas

Devant le groupe socialiste au Sénat, le Premier ministre a reconnu mardi qu'il y avait eu des problèmes de communication sur la loi Travail.

Manuel Valls a beau défendre le projet de réforme du Code du travail bec et ongles, il semble être conscient que le gouvernement a mal géré la communication autour du texte.

Le Premier ministre rencontrait mardi matin le groupe socialiste au Sénat, notamment pour expliquer ce projet.

"Il a expliqué les choses, ce qui était important, pourquoi cette réforme", a ainsi relaté le sénateur socialiste Luc Carvounas après cette rencontre. "Reconnaissant même que dans le parcours du texte, quand il est arrivé au Conseil d'Etat pour avis, il y a eu une communication qui a commencé à déraper."

Le sénateur d'Eure-et-Loir, proche de Manuel Valls pour avoir été son directeur de campagne lors des primaires du Parti socialiste pour la présidentielle de 2012, a également reconnu avoir été lui-même perplexe face à certains mots.

"Sur la question du 49-3 tel qu'il avait été évoqué à un moment par la ministre [du Travail, Myriam El Khomri, Ndlr], moi-même je l'avais reconnu, c'était peut-être une maladresse", a admis Luc Carvounas. "D'autant que je suis parlementaire. Vous imaginez un instant que je viendrais à cautionner que l'on puisse imaginer, avant même qu'un texte arrive en conseil des ministres, que le Parlement ne joue pas son rôle?"

Si Luc Carvounas est désormais convaincu par le gouvernement, celui-ci aura donc encore un peu de travail pour réparer ces erreurs de communication.

Hélène Millard