BFMTV

Le lapsus d'Edouard Philippe qui se présente comme "le Président"

Edouard Philippe lors de la première séance des questions au gouvernement, le 5 juillet 2017 à l'Assemblée nationale

Edouard Philippe lors de la première séance des questions au gouvernement, le 5 juillet 2017 à l'Assemblée nationale - Martin BUREAU / AFP

Lors de la première séance des questions au gouvernement, le Premier ministre Edouard Philippe a répondu à un député, en se positionnant comme le président de la République.

Après avoir voté la confiance au gouvernement d'Edouard Philippe, les députés étaient invités ce mercredi à s'adresser directement aux ministres dans le cadre de la première séance des questions au gouvernement.

Damien Abad, député LR de l'Ain, a été le premier parlementaire à s'exprimer. Il a souhaité interpeller le Premier ministre Edouard Philippe sur ses annonces notamment économiques, au lendemain de son discours de politique générale.

"Je ne voudrais pas que vous soyiez dès aujourd'hui le Premier ministre des décisions repoussées et demain, le Premier ministre des renoncements coupables", a lancé Damien Abad.

Edouard Philippe s'est alors levé pour lui répondre. Au milieu de son interlocution, le Premier ministre a fait un lapsus en se positionnant comme s'il était président de la République.

"Vous avez indiqué, Monsieur le député, que vous craigniez que je sois le prési..., le Premier ministre pardon", a déclaré Edouard Philippe, suscitant les rires des parlementaires. Avant de se reprendre: "Tout va bien. Le Premier ministre des engagements qui ne seraient pas respectés. Croyez-moi le gouvernement a parfaitement conscience de l'ampleur de la tâche".

Ce lapsus intervient alors que nombreux commentateurs et hommes politiques ont critiqué la décision d'Emmanuel Macron de réunir les parlementaires en Congrès à Versailles la veille du discours de politique générale du Premier ministre.

Mélanie Rostagnat