BFMTV

L'antisèche actu - Grève des instituteurs et loi sur la prostitution votée

-

- - -

Pour être certain d'assurer à la machine à café dès votre arrivée au bureau, ne manquez pas l'antisèche de BFMTV.com. Nous avons sélectionné pour vous les infos dont vous allez entendre parler aujourd’hui.

> La grosse actu - La proposition de loi sur la prostitution adoptée à l'Assemblée

La proposition de loi visant à pénaliser les clients de prostituées a été adoptée par les députés le 4 décembre 2013.
La proposition de loi visant à pénaliser les clients de prostituées a été adoptée par les députés le 4 décembre 2013. © -

Après des semaines de controverse, les députés ont adopté mercredi la proposition de loi qui vise à lutter contre le développement de la prostitution en France, notamment en pénalisant les clients. Les députés ont approuvé à une majorité de 268 voix contre 138 (et 79 abstentions) ce texte qui punit l'achat d'actes sexuels d'une contravention de 1.500 euros.

"Le pas que nous venons de franchir aujourd'hui (...) permet d'envoyer un signal de ce que la société juge souhaitable ou pas souhaitable. C'est aussi un signal à l'égard des réseaux", a réagi la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem, très engagée à propos de ce texte.

> L'actu politique - Un maire UMP du Var tient des propos anti-Roms et s'en défend

Luc Jousse, maire UMP de Roquebrune-sur-Argens.
Luc Jousse, maire UMP de Roquebrune-sur-Argens. © -

"Ce qui est presque dommage, c'est qu'on ait appelé trop tôt les secours!", aurait déclaré Luc Jousse, le maire UMP de Roquebrune-sur-Argens, à propos d'un incendie dans un camp de Roms, le 12 novembre lors d'une réunion publique enregistrée par un habitant. Cette déclaration était rapportée par Mediapart mercredi.

Le soir même, sur BFMTV, Luc Jousse est revenu sur les circonstances de ces déclarations qui créent une vive polémique. Sa défense qui consiste à dire qu'il a "relayé les propos d'un riverain" et qu'il "n'a pas prononcé cette phrase", est contesté par le chef de file du collectif des Indignés de Roquebrune-sur-Argens, cette commune du Var de 13.000 habitants qui était au centre de toutes les attentions mercredi soir.

L'UMP et le PS ont tous deux exprimé leur indignation. Le bureau politique de l'UMP se prononcera sur la sanction à prendre vis-à-vis de cet élu, qui peut aller jusqu'à l'exclusion du parti.

> Le point business - Bruxelles inflige 1,7 milliard d'amende à 6 banques

La Commission européenne a infligé une amende de 1,7 milliard à six banques européennes, dont la Société Générale, seule française visée.
La Commission européenne a infligé une amende de 1,7 milliard à six banques européennes, dont la Société Générale, seule française visée. © -

La Commission européenne a condamné six établissements financiers à une amende totale de 1,7 milliard d’euros. Ces derniers sont accusés d’avoir manipulé les taux interbancaires britanniques (Libor), et européens (Euribor). Société Générale est la seule banque française visée, avec une amende s’élevant à 446 millions d’euros. Cependant, l’enquête se poursuit en ce qui concerne Crédit Agricole.

> L'agenda social - Les instituteurs en grève ce jeudi, contre les rythmes scolaires

Moins de six instituteurs sur dix devraient faire classe jeudi, alors que le principal syndicat appelle à la grève pour un assouplissement de la réforme des rythmes scolaires
Moins de six instituteurs sur dix devraient faire classe jeudi, alors que le principal syndicat appelle à la grève pour un assouplissement de la réforme des rythmes scolaires © -

La mobilisation s'annonce importante. Pour protester contre la réforme des rythmes scolaires, quatre instituteurs sur dix feront grève jeudi dans 77 départements. L'appel a été lancé par le premier syndicat des enseignants du primaire, SNUipp-FSU. A Paris, le syndicat annonce "plus de 30% de grévistes et au moins 40 écoles fermées". Une manifestation est prévue à partir de 14 heures depuis le jardin du Luxembourg. De son côté, le ministère de l'Education prévoit moitié moins de grévistes au niveau national (21,35%) et 22% à Paris.

> L'agenda judiciaire - Ouverture jeudi du procès en appel d'Andy, qui avait tué ses parents et frères

Le procès d'Andy qui avait tué par balle sa famille en 2009 et avait été déclaré irresponsable, s'ouvre jeudi après l'appel du parquet.
Le procès d'Andy qui avait tué par balle sa famille en 2009 et avait été déclaré irresponsable, s'ouvre jeudi après l'appel du parquet. © -

L'énigme Andy de retour devant la justice. L'adolescent qui avait tué par balles, en août 2009 en Corse, ses parents et ses deux frères de 10 ans, va être rejugé à partir de jeudi en appel par la cour d'assises des mineurs d'Aix-en-Provence, après avoir été estimé irresponsable en première instance. En novembre 2012, la cour d'assises des mineurs de Corse-du-Sud avait jugé Andy "irresponsable, pour un trouble mental ayant aboli le discernement au moment des actes", mais le parquet avait fait appel du verdict.

D. N.