BFMTV
Parlement

Centrafrique: Lellouche "tenté de voter contre"

Le député UMP Pierre Lellouche

Le député UMP Pierre Lellouche - -

Le député UMP Pierre Lellouche était l'invité, mardi matin, de BFMTV et RMC. Au menu: la prolongation de l'intervention militaire française en Centrafrique, la situation en Ukraine, une note du ministère de la Justice sur la PMA.

Prolongation de l'intervention militaire française en Centrafrique, la situation en Ukraine, le retour de Nicolas Sarkozy, une note du ministère de la Justice sur la PMA... Le député UMP Pierre Lellouche était l'invité, mardi matin, de BFMTV et RMC. Voici ce qu'il fallait retenir de son interview.

# Sur le vote: "je suis tenté de voter contre"

Présent ces derniers jours à Bangui dans le cadre d'une mission parlementaire, le député UMP Pierre Lellouche estime que les services de renseignement français ont sous-estimé le degré de violence auquel il fallait s'attendre en Centrafrique, et fustige la décision politique très improvisée d'engager des troupes dans ce pays. De ce fait, "je suis tenté de voter contre la prolongation" de l'intervention militaire française en Centrafrique, a d'abord assuré Pierre Lellouche avant de préciser son propos. Le Parlement doit se prononcer ce mardi sur cette question. "Les soldats sont dans une situation impossible. Ils ne peuvent pas tirer pour ne pas prendre partie, ni procéder à des arrestations". "Il y a une montée en puissance de la souffrance (...). Ce n'est pas une bonne opération", a-t-il ajouté.

# Le commentaire: "l'Ukraine a sa place en Europe"

"En Ukraine, parce que c'était trop compliqué, on l'a tenue à l'écart. Alors que le pays a totalement sa place en Europe", dans l'Union européenne, a ensuite estimé Pierre Lellouche, alors que le Parlement ukrainien doit nommer ce mardi un Premier ministre et un gouvernement de transition, une mesure d'autant plus urgente que l'économie est au bord de la faillite et que Moscou menace de suspendre son soutien financier.

# La prédiction: le come-back de Sarkozy, mission impossible?

"Je ne connais aucun président qui a réussi à faire son come-back après avoir été battu à une élection", a expliqué le député UMP, interrogé sur un éventuel retour de Nicolas Sarkozy en 2017. "Sauf Winston Churchill"... "Ce que je dis va peut-être le booster", a-t-il ensuite ajouté.

#Le clash: Valls "est un homme qui perd ses nerfs"

Manuel Valls est "un homme qui perd ses nerfs", a jugé Pierre Lellouche. "Il nous a traité de complices de terroristes à l'Assemblée. Je le croise une fois, il me dit 'je t'emmerde'. Il ferait mieux de savoir où il habite avec les Verts", s'est-il encore agacé. La scène s'était déroulée dans les couloirs de l’Assemblée nationale, le 4 février dernier, avant la traditionnelle séance des Questions au gouvernement.

# Le coup de gueule: Taubira, auteure "d'un abus de droit"

Le ministère de la Justice prépare une note pour permettre aux couples lesbiens l’adoption d'enfants nés par PMA à l'étranger, révèle RMC mardi. Les procureurs de la République recevront dans les prochains jours ce document précisant de quelle manière doit être interprété le texte sur le mariage pour tous, notamment la question de l'adoption par un couple lesbien dont l'une des deux a eu recours à une insémination à l'étranger via don anonyme. Qu'en pense Pierre Lellouche? "La ministre Christiane Taubira s'arroge le droit de faire la loi toute seule, c'est gravissime. C'est un abus de pouvoir", a-t-il fustigé.

Hélène Favier