BFMTV

Affaire Cahuzac: le fisc prévenu depuis 2001, d'après Michel Gonelle

L'ex-élu RPR du Lot-et-Garonne Michel Gonelle.

L'ex-élu RPR du Lot-et-Garonne Michel Gonelle. - -

Michel Gonelle, le détenteur de l'enregistrement où Jérôme Cahuzac évoque son compte suisse, affirme que les informations en sa possession avaient été transmises au fisc dès le printemps 2001.

Le fisc au courant du compte de Jérôme Cahuzac dès le printemps 2001? C'est en tout cas ce que Michel Gonelle, prédécesseur RPR de Jérôme Cahuzac à la mairie de Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne) et détenteur de l'enregistrement où l'ancien ministre évoque son compte suisse, a affirmé.

"La direction nationale des enquêtes fiscales, qui avait une représentation régionale à Bordeaux, avait été prévenue" dès "le printemps 2001", a affirmé Michel Gonelle. Une déclaration qui intervient lors de la première journée d'audition de la commission d'enquête parlementaire sur l'action du gouvernement pendant l'affaire du compte suisse de l'ancien ministre du Budget.

"Une procédure particulière pour les hommes politiques"

D'après lui, plusieurs années après, il a appris que "la communication du dossier avait été refusée". "L'explication, qui m'a été donnée, est qu'il existe une procédure particulière pour les hommes politiques, les footballeurs et les responsables de l'administration fiscale".

Plusieurs députés se sont interrogés sur l'inaction de Michel Gonelle entre 2001 et 2012 alors qu'il a dit savoir dès le début qu'il s'agissait d'un enregistrement "sensible" et au "caractère choquant". "Peut-être que je n'ai pas l'âme d'un enquêteur", répond l'avocat, qui a expliqué être "sorti de la vie publique depuis 2004".

Plus tôt dans la journée, Edwy Plenel et Fabrice Arfi étaient aussi interrogés par les députés. Les journalistes de Médiapart n'ont pas épargné le ministre de l'Economie Pierre Moscovici, accusé de naïveté ou d'incompétence.


À LIRE AUSSI:

>> Affaire Cahuzac: Arfi et Plenel chargent Moscovici

>> Affaire Jérôme Cahuzac: les députés mènent l'enquête

>> Pierre Moscovici sur l'affaire Jérôme Cahuzac: "j'ai toujours dit la vérité"

>> Moscovici confirme que Cahuzac perçoit ses indemnités

V. G. avec AFP