BFMTV

"Pardon de vous le dire", mais Macron a des tics de langage 

Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron. - PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

"Je vais être très clair", "que ça vous plaise ou non", "et en même temps": la répétition de ces formules par Emmanuel Macron illustre le positionnement politique du meneur d'En Marche!.

"Pardon de vous le dire", mais Emmanuel Macron a tendance a beaucoup utiliser cette formule. Après ses 2 h 30 d'Émission politique sur France 2, les internautes ont fait le décompte: le leader d'En Marche! s'est excusé seize fois de mettre son interlocuteur devant l'évidence des faits. Un tic de langage qu'a notamment compilé Franceinfo.

Également abonné à l'expression "que ça vous plaise ou non", l'ancien ministre de l'Économie s'inscrit ainsi dans une rhétorique du pragmatisme qui correspond à son positionnement politique. Ces deux expressions introduisent ce que l'ancien assistant du philosophe Paul Ricœur présente comme des constats, fixant par avance le cadre de l'argumentation à venir.

D'autres formules fétiches d'Emmanuel Macron prêtent le flanc à une interprétation très politique: le prétendant à l'Elysée, "ni de droite ni de gauche", abuse par exemple de la tournure "et en même temps", dont le sens concessif et la fonction de "balancement" illustrent bien la volonté de dépassement du clivage gauche-droite du candidat.

Celle, aussi, de rendre compte des nuances analytiques dans la campagne présidentielle: "Nous avions le choix stratégique d'aller au simplisme, ou de rendre justice à la réalité", défend dans L'Opinion un proche collaborateur du candidat. Il s'agit à ses yeux de "refléter la complexité des sujets que l'on a à traiter".

Clarifier sa pensée

Enfin, la répétition de "je vais être très clair", autre tic de langage relevé par les internautes, souligne paradoxalement le flou artistique que ses opposants reprochent à Emmanuel Macron. "Il ne dit rien sur rien", attaque ainsi François Baroin, "c'est creux", juge Bruno Retailleau, Emmanuel Macron est le "Jean-Claude Van Damme de la politique", se gausse Marine Le Pen.

En annonçant qu'il sera clair, Emmanuel Macron semble appeler son auditoire, par précaution oratoire, à concentrer son attention sur un point qui mérite justement un temps de "pédagogie" particulier. Il exprime, aussi, son intention d'exprimer une opinion tranchée, d'indiquer une direction politique, loin de l'indécision que ses rivaux lui reprochent. 

Louis Nadau