BFMTV
Politique

"On a répondu aux crises avec pragmatisme": Macron défend son bilan devant les élus de la majorité

Le président de la République s'est entretenu avec les parlementaires de la majorité et a rappelé leur importance dans à quelques mois du scrutin national.

La journée de lundi était extrêmement chargée pour Emmanuel Macron. En plus de l'allocution d'une demi-heure dans laquelle le président de la République a entre autres annoncé la vaccination obligatoire pour les soignants et l'extension du pass sanitaire, ce dernier s'est adressé dans la foulée aux parlementaires de sa majorité, réunis pour l'occasion dans la salle des fêtes de l'Élysée.

Au cours de cette intervention, le chef de l'État est dans un premier temps revenu sur sa prise de parole aux Français et sur ses conséquences directes. "Ça part fort sur les vaccins, la plateforme Doctolib est en rade ce soir, ça s'inscrit", a-t-il dit, selon des sources parlementaires à BFMTV. "Vous êtes des centaines de milliers à avoir réservé un rendez-vous de vaccination ce soir", s'est félicité en parallèle le ministre de la Santé, Olivier Véran, sur Twitter.

L'allocution d'Emmanuel Macron a effectivement suscité une ruée sur la vaccination, comme en témoigne les chiffres de Doctolib, qui a enregistré 7,5 millions de connexion: plus de 900.000 Français ont pris rendez-vous sur le site lundi, un record, a annoncé sur RMC le directeur général Stanislas Niox-Chateau.

Remobilisation des troupes

Mais l'événement n'était pas exclusivement voué à la situation sanitaire. Lors de ce rendez-vous, Emmanuel Macron a également tenu à remobiliser et "chouchouter" ces élus, tout en posant plusieurs jalons pour les mois à venir, à l'approche de l'élection présidentielle de 2022.

"La majorité n'a jamais manqué au gouvernement sur les grands textes et les grands rendez-vous", a-t-il lancé aux parlementaires.

"On sait résister aux crises collectivement, on a tenu. On a répondu aux crises avec pragmatisme, en ayant une réponse de pouvoir d'achat sur les gilets jaunes de retour des services publics, de réengagement de la chose publique en accélérant des mesures qu'on avait parfois prévu pour un peu plus tard", a-t-il martelé, faisant référence aux différentes crises qui ont émaillé le mandat présidentiel.

"Je compte sur vous sur le terrain"

Là, le président de République a demandé à ses troupes d'agir immédiatement afin de conclure le quinquennat de manière positive, mais aussi de plus s'implanter localement, un reproche qui avait été fait au parti LaREM en marge des derniers scrutins. "Le bilan est à installer entre maintenant et l'automne, après tout le monde sera dans le projet", assure-t-il.

"Je compte sur vous sur le terrain à la rentrée. C’est le plus important, aller à la rencontre des Français. Reprendre le porte-à-porte car c'est notre marque de fabrique. Écoutons les messages qui remontent. Libérez-vous du temps pour faire remonter ce que disent les Français", a-t-il conclu.
https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV