Numéro 2 déchue des Républicains, Virginie Calmels rejoint un groupe d'immobilier de luxe

Virginie Calmels en mars 2018 - Joël Saget-AFP
 

"Je reviens à mon métier de chef d'entreprise que j'avais pratiqué pendant vingt ans", explique au Figaro l'ex-première adjointe d'Alain Juppé à la ville de Bordeaux.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire