BFMTV

Notre-Dame, un an après: Macron remercie "ceux qui l'ont sauvée" et "ceux qui la reconstruisent"

Un an après l'incendie, le gros bourdon de Notre-Dame résonnera mercredi soir

Un an après l'incendie, le gros bourdon de Notre-Dame résonnera mercredi soir - AFP

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux mercredi, le président français remercie toutes les personnes qui ont contribué à sauver le monument français il y a un an, et contribuent aujourd'hui à le reconstruire.

Un an après l'incendie de la cathédrale Notre-Dame, Emmanuel Macron veut marquer le coup. Dans un message vidéo diffusé ce mercredi matin sur les réseaux sociaux, le chef de l'Etat remercie "ceux qui, hier, l'ont sauvée et tous ceux qui, aujourd'hui, la reconstruisent": "soldats du feu", "policiers", "agents du diocèse, du ministère de la Culture, de la Mairie de Paris, de la sécurité civile, de la Croix-Rouge", "donateurs", "compagnons", "architectes", "artisans", "ouvriers"...

"Nous n’oublions rien", lance le président de la République dans cette séquence. "Ni l’héroïque élan de courage qui a sauvé la cathédrale des flammes, ni la formidable vague de générosité qui s’est levée dans les heures et les jours qui ont suivi."

"Nous ferons tout pour tenir" le délai de cinq ans

L'édifice est encore en phase d'"urgence absolue" un an après l'incendie, et la restauration proprement dite n'a pas commencé. Le gros bourdon "Emmanuel" (très grosse cloche de 1686) de la Tour sud de Notre-Dame de Paris tintera ce mercredi à 20 heures, pour commémorer le début de l'incendie de la cathédrale il y a un an: ce sera la seule manifestation prévue sur le chantier, en sommeil en raison du coronavirus.

"Nous reconstruirons Notre-Dame en cinq ans, ai-je promis", promet également Emmanuel Macron dans sa vidéo. "Nous ferons tout pour tenir ce délai. Bien sûr, le chantier est en suspens en ce moment du fait de la crise sanitaire, mais il redémarrera dès que ce sera possible."

Vendredi, l'archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit, avait organisé une cérémonie avec des artistes dans la cathédrale à l'occasion du Vendredi Saint, pour célébrer la signification et la beauté de l'édifice religieux.

Salomé Vincendon avec AFP