Valérie Pécresse
 

La présidente d'Ile-de-France conteste la déclaration de Julien Denormandie, qui estime qu'une cinquantaine d'hommes dorment dans la rue dans la région. 

Votre opinion

Postez un commentaire