BFMTV

Nicolas Sarkozy certifie que sa "place n'est plus dans la vie politique partisane"

Nicolas Sarkozy, le 21 juin à Paris.

Nicolas Sarkozy, le 21 juin à Paris. - Thomas SAMSON / AFP

Invité au journal de 20 Heures de France 2, l'ancien président de la République a assuré que sa place n'était "définitivement" plus en politique.

Quatre jours après la sortie de son livre Passions, Nicolas Sarkozy était l'invité du journal de 20 Heures sur France 2. Il est revenu sur ses successeurs, les affaires judiciaires, les fractures de la droite comme celle de la société française, mais aussi sur son avenir en politique... Ou plutôt son non-avenir, puisqu'il a réaffirmé ce dimanche qu'il ne préparait aucun retour en politique.

Aucun "calendrier politique"

Interrogé par le journaliste Laurent Delahousse sur la date choisie pour publier l'ouvrage, tout juste à mi-mandat d'Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy déclare:

"Il faut savoir où est sa place. La mienne n’est plus dans la vie politique partisane. Je n’ai pas de calendrier politique."

À propos des 65% des sympathisants des Républicains (LR) qui souhaitent son retour, l'ancien président répond: "Je suis très reconnaissant de cette fidélité mais ma place n’est plus là, définitivement" et insiste:

"Si je revenais, cela mènerait de la confusion et ce n'est absolument pas ce dont nous avons besoin.”

En évoquant sa passation de pouvoir avec François Hollande, il indique de nouveau qu'être président est "un poste magnifique, passionnant, mais il faut bien garder à l’esprit que l'on n'est pas propriétaire des lieux.”

Celui qui reconnaît avoir "aimé passionnément être aimé des Français" en a-t-il pour autant définitivement terminé avec eux ? "Cela ne peut pas être fini", a-t-il conclu.

dossier :

Nicolas Sarkozy

Esther Paolini