× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Nicolas Sarkozy - FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
 

Selon Le Monde, l'ancien président de la République a mis en garde François Fillon contre les effets d'un prolongement du désordre à droite. Cependant, Nicolas Sarkozy soutient toujours son ex-Premier ministre car il craint qu'une candidature d'Alain Juppé soit une aubaine pour le Front national lors de la présidentielle. 

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • unique arthur
    unique arthur     

    Tu me tiens ,je te tiens par la barbichette, ah non par nos magouilles !!!!

  • Ninec
    Ninec     

    Juppé n'a aucune légitimité !
    On comprend aisément que vous prôniez ce plan de remplacement après l'amère claque que les électeurs de droite ont infligée aux médias tout puissants.

    Flomatem
    Flomatem      (réponse à Ninec)

    Ah les médias ! on croirait le FN. C'est vrai que quand on à aucuns arguments c'est plus facile de dire c'est les médias

  • eldoudos
    eldoudos     

    Eh, les médias, vous avez oublié Nicolas Dupont Aignan. Il est de droite et vous oubliez de le trainer dans la boue afin de le discréditer pour faire monter Macron ! C'est une faute professionnelle ...

    Flomatem
    Flomatem      (réponse à eldoudos)

    C'est vrai que ce sont les médias qui on payé madame Fillon pour un emploi fictif !

  • vauban
    vauban     

    Nicolas Sarkozy n'est pas favorable à une entrée en campagne du maire de Bordeaux en lieu et place du député élu à Paris. Selon lui, l'option Juppé pourrait ménager un boulevard à Marine Le Pen lors de la présidentielle.

    Le patron ne lâche pas son collaborateur .

Votre réponse
Postez un commentaire