× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique, avec Emmanuel Macron, le 5 septembre 2017 à Paris
 

Dans un entretien au Parisien publié ce mardi, Nicolas Hulot revient sur les raisons qui l'ont poussé à endosser le rôle de ministre.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • iamagic
    iamagic     

    Ben ça se voit sur la photo!! Mais la peie de ministre ça lui convient, non, avec les avantages qui vont de paire?

  • virgile999
    virgile999     

    Qu'il démissionne et laisse la place à quelqu'un d'enthousiaste, de charismatique et qui trouve d'autres solutions que d'augmenter les taxes sur le carburant...

  • caramel23
    caramel23     

    ça tombe pile poil nous non plus , cet illuminé à bord de son hélico ( bien sûr) va un de ces jours nous mettre sur le dos la disparition des dinosaures

  • vanda100
    vanda100     

    On voit bien que Hulot n’est pas très heureux dans sa fonction. Il avait refusé plusieurs fois d’être ministre avant. Hulot était « passé à autre chose » depuis longtemps. Il sait que ce qui pourrait faire « à l’intérieur » est une goutte d’eau par rapport à ce qui doit être fait au niveau mondial. Le problème est : comment permettre à 6 milliards d’homme de manger, travailler, bouger sans polluer la terre ?

Votre réponse
Postez un commentaire