× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Nicolas Hulot
 

Le ministre assure qu'il parviendra à faire interdire, à terme, le glyphosate. Mais il met en avant la vertu de la "patience" et "d'équilibre" entre l'intérêt immédiat des agriculteurs et celui, à plus long terme, de la santé des consommateurs.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • francaismoyen
    francaismoyen     

    Avec pour tout bagage un bac général, Nicolas Hulot a des certitudes qui s'appuient sur du vent: il est incapable de lire des comptes rendus de chimistes sur ce produit, a des idées sur le pétrole sans rien connaître à la géologie. Le parfait type de gourou qui a des certitudes s'appuyant sur du vent.
    Les pires sont ceux qui croient tout savoir sans jamais avoir étudié quoique ce soit.

    benpardi!
    benpardi!      (réponse à francaismoyen)

    Toi qui malgré ton pseudo à l'air très savant, sais tu quel pourcentage de Français présente des traces de ce poison dans ses urines ? Comme tu ne peux pas l'ignorer, je le dis pour les autres : 100 pour 100 ! Pareil dans d'autres pays Européens, qui pourtant en utilisent moins que nous. Mais tout cela n'est pas bien grave, finalement. L'essentiel est de s'accrocher à ses convictions anti-nature !!!

  • francaismoyen
    francaismoyen     

    Avec pour tout bagage un bac général, Nicolas Hulot a des certitudes qui s'appuient sur du vent: il est incapable de lire des comptes rendus de chimistes sur ce produit, a des idées sur le pétrole sans rien connaître à la géologie. Le parfait type de gourou qui a des certitudes s'appuyant sur du vent.
    Les pires sont ceux qui croient tout savoir sans jamais avoir étudié quoique ce soit.

  • bergheim
    bergheim     

    Nicolas Hulot regrette cependant de n'avoir pas plus le temps de communiquer sur ses actions :
    "La complexité, c’est que je dois en permanence combiner le long terme et le court terme. [...] Je travaille dix-huit heures par jour et je n’ai guère de temps pour communiquer. [...] Sans mauvais jeu de mots, j’ai la tête sous l’eau".

Votre réponse
Postez un commentaire