× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
French environmental activist Nicolas Hulot gestures as he speaks to French farmers during a press conference on climate change at the Elysee Palace in Paris on November 20, 2015.
 

Le ministre de la Transition écologique et solidaire a fait un malaise à l'Assemblée nationale, lors d'une audition. 
 

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • SuperRKO
    SuperRKO     

    Pauvre chou...

  • Tinie
    Tinie     

    Son malaise est peut être dû à l'air vicié de l'assemblée nationale....

  • PerlinpimpimForAll
    PerlinpimpimForAll     

    C'est sur, jeter par la fenêtre des années de lutte pour finalement manger dans la main des lobbies petro-chimiques, plus d'un écolo convaincu en vomirai ses tripes...

    Nos futurs enfant cancereux et handicapés le remercieront pour sa formidable avancé sur les perturbateurs endocriniens etc.

  • savadessoi
    savadessoi     

    La teinture ,ça chauffe la tête !

  • PlusZero
    PlusZero     

    3ème essai ! Entre un régime verdure et/ou vegan peu équilibé, il est vrai qu’il n’a guère l’air en bonne santé l’écolo national et gouvernemental !
    Censure garantie…

  • makana
    makana     

    Ses annonces spectaculaires ,sans réelles certitudes lui ont données le tournis .

  • makana
    makana     

    Ses annonces spectaculaires ,sans réelles certitudes lui ont données le tournis .

  • marco3340
    marco3340     

    Laissez tomber ce gouvernement Monsieur Hulot, il n'en vaut pas la peine et surtout pas que vous y laissiez votre santé.
    Reprenez le chemin de la défense des grandes causes planétaires qui vous correspondent beaucoup plus

  • Pal Alex
    Pal Alex     

    Sacré Personnage pétri de courage
    Bon rétablissement Nico.

    Demain ff
    Demain ff      (réponse à Pal Alex)

    Bofff meilleur à la télé qu au gouvernement. Tout le monde à la chandelle bientot

  • PeterV
    PeterV     

    Les perturbateurs endocriniens ?

    mandrake
    mandrake      (réponse à PeterV)

    Ou les perturbateurs endomacroniens ?

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire