En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard, les deux députés FN du Sud de la France.
 

Quatre jours après l'attentat de Nice, les polémiques se multiplient entre les différents partis politiques. Cette fois, la droite accuse le FN d'avoir fait huer Manuel Valls lors de l'hommage national aux 84 victimes.

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • osto37
    osto37     

    Une fois de plus la gauche au lieu de faire face à ses responsabilités s’en prend au FN, coupable à ses yeux d’avoir eu raison depuis 30 ans.
    Elle le stigmatise le culpabilise sans peur d’être grotesque aux yeux des français comme si on pouvait reprocher à un pompier (FN) de se réjouir d’un incendie (Terrorisme) alors que ses mises en garde ont été ignorées par des irresponsables (UMPS).

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Quand on accuse l'autre, c'est que l'on ne peut dire du bien de soit.

  • Facebook-10207360090145905
    Facebook-10207360090145905     

    On dirait un gamin qui cherche désespérément à se rassurer La démission c'est pas pour demain..il s'accroche. Mains et tête crochues.

  • Facebook-10207360090145905
    Facebook-10207360090145905     

    On dirait un gamin qui cherche désespérément à se rassurer La démission c'est pas pour demain..il s'accroche. Mains et tête crochues.

  • vauban
    vauban     

    Les sifflets de l'extrême droite et des nostalgiques de l'OAS !

Votre réponse
Postez un commentaire