En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Nice: "la colère est légitime mais elle ne peut dégénérer dans la haine et la suspicion" pour François Hollande

En Dordogne, le président a précisé que 15 victimes de l'attentat du 14 juillet étaient encore entre la vie et la mort
 

Six jours après l'attentat qui a tué 84 personnes à Nice, François Hollande a dit comprendre la colère mais que celle-ci ne pouvait pas "dégénérer dans la haine et la suspicion" mercredi 20 juillet.

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • tecktango
    tecktango     

    Et surtout n'oublions pas d'aller voter en avril et mai 2017

  • bignol
    bignol     

    comme le disait si bien coluche on a le droit d etre en colere mais ce n est pas la faute du gouvernement qui a ouvert les portes des prisons

  • bignol
    bignol     

    comme le disait si bien coluche on a le droit d etre en colere mais ce n est pas la faute du gouvernement qui a ouvert les portes des prisons

  • Szikinio
    Szikinio     

    Il donne des conseils mais est incapable de se rendre compte que c'est leur démagogie d'élus à vouloir refuser de citer le racisme anti blanc qui ne fait que monter les gens les uns contre les autres

Votre réponse
Postez un commentaire