NDDL
 

Une quarantaine de projets nominatifs ont été déposés par les zadistes de Notre-Dame-des-Landes à la préfecture pour régulariser leur situation, comme demandé par le gouvernement. Ils attendent désormais une main tendue en retour.

Votre opinion

Postez un commentaire