En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
People hold placards reading "Yes to the airport" during a demonstration in support of the controversial Notre-Dame-des-Landes airport project, on December 13, 2017 in Paris. 
Bertrand GUAY / AFP
 

Alors que le Premier ministre rencontre des élus dès ce vendredi, et dans l'attente de la décision de l'exécutif sur l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes fin janvier, les partisans du projet s'inquiètent de son possible abandon. 

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • qohelet
    qohelet     

    On a besoin de sérénité, de retrouver la raison et d'arrêter ce gâchis de terre mortifère, 60000 hectares avalés par an, quand on voit que toute cette terre arable est le fruit du temps, beaucoup de temps, on l'appelle mauvaise terre dans le génie civil, terre végétale, terre de vie bonne à faire des talus surmontés de bâches en plastique au bord des routes... Jusqu'où allons nous nous étaler comme une tache d'huile? Nous sommes assez équipés en infrastructures il me semble.
    Nos vies ne sont pas des marchandises; nous avons des racines dans la terre, aujourd'hui nos pieds sont posés sur l'asphalte, fini les sabots bourrés de paille en hiver; c'était nul avant, on avait mal tout le temps. Maintenant, on monte des tours pour toucher le ciel mais surtout flatter nos petits égos de mortel. En attendant, nous nous déconnectons de ce qui nous a fait naitre, nous minéralisons, nous digitalisons, nous nous robotisons, nous déshumanisons. Amusons nous à faire la guéguerre économique puisqu'il faut bien s'occuper dans ce bas monde, manger, nous laver et dormir sous un toit.. Mais gardons nos zones humides, nos espaces verts tant qu'on peut, arrêtons de faire semblant d'avoir envie! Envie d'avoir envie d'un monde durable, un monde vivable, c'est maintenant, tout de suite et pas demain!! Demain doit être mieux qu'aujourd'hui et demain sera moins bien qu'après demain.

  • spirou
    spirou     

    L'état s'allonge sans gloriole . Les zadistes vont négocier ,"Vinci "percevoir un chèque indécent et les nantais seront les dindons de la farce de cette affaire qui reste non résolue .

  • spirou
    spirou     

    Les nantais sont cocufiés en grande largeur . Macron les sacrifie pour calmer quelques écologistes fanatiques et des zadistes hors la loi . Jupiter est comme Ponce Pilate

  • spirou
    spirou     

    Macron va tenter nous faire croire qu'il est un grand pacificateur qui sait gérer une situation burlesque . Erreur ,il met habilement la poussière sous le tapis en faisait un bras d'honneur a un référendum

  • spirou
    spirou     

    Macron va caresser les zadistes dans le sens du poil pour qu'ils dégagent sans grabuge . Seuls les nantais paieront l'ardoise de la lâcheté gouvernementale . Insécurité ,bruit et pollution vont faire le bonheur des écologiques

  • qohelet
    qohelet     

    Quatre Français sur dix pour le recours à la force ...de proposition pour qu'on ait enfin la paix avec ce machin qui nous prend du temps et de l'attention! On devrait faire un vote pour demander aux gens si le menu tempête quotidienne, coupures électriques, inondations, sécheresses, incendie, pollution de l'air, malbouffe, canicule... leur convient. La réponse serait forcément non! 50% des nantais on dit non, cela se respecte autant que le oui. On commence par stopper ce type de projet si vous voulez qu'on croit à ce monde durable, à ce développement durable car le monde aujourd'hui n'est pas durable tout compte fait si non on n'aurait pas inventé ce slogan. Durable contre jetable, durable contre "gaspillable", durable contre misérable, durable contre minable, durable contre affable! Y a que des solutions, y 'a des problèmes qu'avec les paresseux bien installés. Plutôt que de s'attaquer aux petites souris pourquoi ne s'attaque t il pas aux pachydermiques problèmes que sont les paradis fiscaux, les mafias et que sais je encore? Pas d'intérêt? Trop risqué? Comment? Toucher au cœur battant de nos économies financiarisée avec cette argent non imposable... Rendez vous compte que l'on met sur le même plan des gens qui défendent la nature, la terre, la colombe et le rameau avec des truands de bas niveau qui ne pense qu'à l'oseille et aux petites coupures! Changer de cible, le vent a déjà tourné!

  • de penanguer
    de penanguer     

    J' ai habité Châteauroux dans l'Indre, les Airbus sillonnent le ciel de la ville à basse altitude, Airbus entrainant les équipages des compagnies qui achètent leurs avions au dessus de la ville, plus les avions transports de l' armée , c' est un aéroport mixte civil/militaire et personne ne s' en préoccupe et les habitants sont content d' avoir du travail!

  • MOI50
    MOI50     

    Si NDDL ne se fait pas, pourquoi faire évacuer la ZAD. Que l'on laisse les zadistes sur place puisqu'ils aiment vivre en ces lieux qui appartiennent à l'Etat. On laisse bien la rue pour les prières de rue. L'Etat continuera à baisser pantalon....

    Janus Vd
    Janus Vd      (réponse à MOI50)

    Churchill disait à Daladier et Chamberlain au retour des accord honteusx de Munich: vous avez préférés la honte à la guerre, vous aurez la honte et la guerre!!!

  • Robespierre974
    Robespierre974     

    On prétend généralement que les plus sectaires sont à l’extrême gauche mais en réalité, pour avoir longtemps observé leur brutalité toujours confite en bonnes intentions, je dirai qu’ils se situent bel et bien à droite, dans sa composante la plus large. Comme à chaque siècle, depuis la Restauration de la monarchie en 1815, la gauche a ses martyrs et le XXIe siècle ne fera malheureusement pas exception.

    haussaire
    haussaire      (réponse à Robespierre974)

    Il y a eu une consultation car un referundum n'était pas l'égale autant que pour une consultation et 40 ans sans aéroport il ne doit pas manquer à personne

  • Et maintenant ?
    Et maintenant ?     

    les pro veulent ils une guerre civile ?

    Parfois il est préférable de laisser tomber des projets dangereux pour "la paix des Français".

    Et puis les partisans .... sont ils partisans de quoi ?
    De argent qu'ils vont gagner avec le projet ???

    Et que cette zone devienne un Larzac -bis et qu'on laisse les écolo en faire ce qu'ils veulent : ainsi il nous foutront la paix.



    Janus Vd
    Janus Vd      (réponse à Et maintenant ?)

    Churchill disait à Daladier et Chamberlain au retour des accord honteusx de Munich: vous avez préférés la honte à la guerre, vous aurez la honte et la guerre!!!

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire