Nadine Morano a tenté de s'interposer face à Rachid Nekkaz à Toul.
 

Un face à face tendu a eu lieu vendredi à Toul, en Meurthe-et-Moselle, entre Nadine Morano et Rachid Nekkaz. La députée européenne a voulu empêcher l'homme d'affaires algérien de pénétrer dans le centre des finances publiques pour payer l'amende d'une femme verbalisée pour le port du niqab. 

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • kojiki
    kojiki     

    le chiffrage du nombre de niquabées est largement sous evalué, par contre , il est inadmissible que la force publique et les pouvoirs publics aident à transgresser la loi , au lieu de conforter une députée qui defend le droit , le ministére de l'intérieur va sans doute nous eclairer , sur la maniere de ne pas faire appliquer les lois votées et approuvees par les assemblées

  • vividejuin
    vividejuin     

    Les pouvoirs publics trahissent une fois de plus les citoyens laïques.

  • vividejuin
    vividejuin     

    Nadine Morano, non soutenue par les pouvoirs publics face à quelqu'un qui pre

Votre réponse
Postez un commentaire