BFMTV

Municipales : "Qui sème la division récolte le socialisme", lance Raffarin

Jean-Pierre Raffarin etait l'invité de JJ. Bourdin sur RMC et BFMTV.

Jean-Pierre Raffarin etait l'invité de JJ. Bourdin sur RMC et BFMTV. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Ce mercredi sur RMC et BFMTV, JJ. Bourdin recevait Jean-Pierre Raffarin. L'ancien Premier ministre UMP a bien sûr commenté les résultats du premier tour des municipales et appelé François Hollande à changer de politique.

Ce mercredi sur RMC et BFMTV, Jean-Jacques Bourdin recevait l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin qui a donné son sentiment sur les résultats du premier tour des élections municipales. "Il faut regarder ces élections avec gravité. La politique, ce n'est pas un sport. Le PS est sanctionné avant que ces élections soient une victoire pour nous", a indiqué Jean-Pierre Raffarin.

"Qui sème la division récolte le socialisme", a-t-il insisté. "Cette élection pourrait nous emplir de joie. Mais, il ne faut pas considérer que le travail est fait", a ajouté l'ancien Premier ministre renvoyant au second tour de l'élection. "Les élections sont bien orientées, mais attendons dimanche soir".

"A l'issue du premier tour, j'ai entendu un haut responsable du gouvernement parler "d'injustice"... "C'est zéro de chez zéro", a commenté Jean-Pierre Raffarin. "L'injustice est du côté des électeurs", a-t-il martelé, se demandant si l'exécutif avait "bien conscience de la difficulté de la crise".

"François Hollande doit changer de politique"

Au cours de l'interview, Jean-Pierre Raffarin a aussi fait part de sa volonté de voir la politique de François Hollande changer après les municipales. "Il y a de grandes inquiétudes. L'équipe au pouvoir est mal gouvernante parce que malentendante. Franchement, François Hollande doit changer de politique, mettre l'emploi en priorité et plus de sociétal. Il doit faire accepter à son aile gauche, la politique de l'offre, les allègements de charges".

Sur le changement de Premier ministre

Sur le changement de Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin s'est montré prudent, ne réclamant pas la tête de Jean-Marc Ayrault a tout prix mais relevant tout de même une certaine lassitude chez le Premier Ministre. "J'ai trouvé le Premier ministre triste, malentendant, pas informé. Jean-Marc Ayrault est quelqu'un de qualité. Ce n'est pas un débutant mais j'ai entendu une certaine indifférence ou un sentiment de lassitude dans une situation aussi grave".

"Si Ayrault en est capable, le président doit le renouveler. Mais un nouveau Premier ministre pourrait incarner cette politique. C'est au président de choisir. Ce qui compte c'est que cette politique soit incarnée". "Les Français demandent qu'on s'occupe du chômage". "La grogne est en train de remonter", a-t-il encore insisté.

Les résultats dans votre ville

Ex : Lyon, 69 ou Lyon, 69002

  • Sélectionnez votre électionPrésidentielle 2002Présidentielle 2007Législatives 2007Présidentielle 2012Législatives 2012MunicipalesOK

Suivez Jean-Jacques Bourdin sur Twitter
Follow @JJBourdin_RMC

Réagissez sur le compte Twitter d'RMC avec le hashtag #BourdinDirect
Tweet #Bourdindirect

|||VOTEZ - FN et PS se valent-ils ? 

La rédaction avec JJ. Bourdin